Financement de créances en ligne – Résoudre les problèmes des PME en cas de retard de paiement

Dans la cinquième partie de notre série sur « Comment la Fintech perturbe le financement des PME et des startups », nous vous présentons comment l’automatisation du financement de facture pourrait aider les PME et les startups.

 

La gestion du crédit commercial est courante dans une PME. Apparemment, le crédit commercial est une pratique qui demande beaucoup de temps et d’efforts aux entrepreneurs. Vous n’êtes pas dans une bonne position pour négocier et établir un contrat de crédit avec de nombreux clients. Au final, vous vous trouverez avec une recherche de financement en retard ou un retard de paiement. Le problème s’accentue si vous démarrez une entreprise sans encore maîtriser les compétences. Il est donc important de commencer par une accumulation de l’expérience et l’acquisition des ressources nécessaires pour mieux gérer le crédit commercial.

 

Le manque de liquidité peut avoir un impact négatif pour votre PME ou startup

Le retard ou le non-paiement entrave la croissance de votre PME ou startup. Le manque de liquidités peut compromettre financièrement votre PME ou startup. Les clients qui ont des paiements en retard perdent en solvabilité et la stabilité de l’entreprise parce que les investisseurs ne souhaitent pas dès le début financer le manque de liquidités.

 

La solution courante ne répond pas toujours aux besoins en liquidités de votre PME ou startup

Pour résoudre le problème de liquidités, de nombreuses PME ont recours à l’affacturage en vendant des créances à un tiers en échange d’espèces immédiates. La vente est généralement au rabais et avec un acompte jusqu’au recouvrement de la créance.

 

L’affacturage peut évoluer à un taux annuel de 10-12%.

 

Cependant, l’affacturage traditionnel n’est pas très adapté aux PME comme les contrats sont sur le long terme et souvent complexes avec des montants fixes.

 

Les solutions de financement en ligne pour résoudre les problèmes de liquidités des PME

Avec les financiers en ligne, les PME et start-ups bénéficient d’un outil flexible pour monétiser rapidement et facilement leurs créances.

 

On commence par l’intégration du logiciel de comptabilité de votre PME à la plate-forme de financement en facture. Ensuite, vous uploadez votre facture sur la plate-forme qui propose votre facture à la vente à une masse d’investisseurs professionnels. Après avoir actualisé et conservé les factures en vente, le solde est immédiatement disponible. Vous obtenez ensuite un acompte lorsque le débiteur paie. En affacturage, le débiteur effectue un versement sur la plate-forme. En matière de financement en facture par contre, le débiteur vous paie directement. Contrairement à l’affacturage, le financement en facture est constitué d’une avance de fonds garantie contre vos factures. Les plates-formes ne facilitent donc que le processus de financement.

 

Les modèles intégrés évaluent le risque en se basant sur les informations de fréquence des demandes de prêt et de fiabilité du paiement. Sur le long terme, cela peut se traduire par la réduction des rabais de l’affacturage.

 

La plate-forme automatisée facilite la recherche de financement

L’automatisation de la recherche de financement signifie un relâchement des efforts dans la constitution de fonds de roulement. À mesure que la plate-forme assure la gestion, la surveillance et la collecte de vos créances, vous pouvez vous concentrer sur votre principale activité de production.

 

Fintech, plus qu’un simple financement

Les conditions de crédit sont souvent si complexes qu’une jeune PME ou une startup pourrait facilement se retrouver dans une position désavantageuse pour obtenir des conditions de crédit favorables auprès des acheteurs expérimentés. Les fournisseurs Fintech peuvent vous apporter leurs connaissances pour bénéficier d’un meilleur pouvoir de négociation. Avec la « big data », les financiers en ligne regroupent et comparent les conditions de crédit des entreprises concurrentes. Ils peuvent donc donner des conseils à leurs PME ou aux fondateurs de startups. Ainsi, la Fintech pourrait dévoiler et apporter la transparence dans le marché complexe du crédit en B2B.

 

Les principaux acteurs dans le secteur

Parmi les entreprises clés de Fintech du secteur, on trouve MarketInvoice (UK), Fundbox (US), NoviCap (Espagne) et Finexkap (France). MarketInvoice a financé plus de 500 millions de livres sterling à ce jour.

 

Le financement de facture en ligne ou affacturage nécessite une infrastructure électronique. Donc, assurez-vous que votre PME est sur les plateformes électroniques qui sont connectées à des services bancaires et des systèmes de paiement pour profiter d’un mode de financement fiable et pratique.