Le prêt entre particuliers : une offre au-delà de celles proposées par les banques

Dans la troisième partie de notre série intitulée « Comment la Fintech bouleverse le financement des PME et des start-ups », nous vous présentons les principales plateformes de prêt entre particuliers sur le marché.

 

Au cours de l’année 2016, le prêt entre particuliers au Royaume-Uni a connu une croissance fulgurante en s’imposant comme une alternative intéressante aux méthodes de financement existantes. Même s’il y a toujours beaucoup de spéculations sur les conjonctures économiques, il existe une vision optimiste sur le prêt entre particuliers et les plateformes de crédit entre particuliers.

 

Au Royaume-Uni, le prêt entre particuliers détient une part importante dans le financement alternatif. Les créanciers traditionnels ont annoncé une baisse de la demande de prêts commerciaux des PME au 4e trimestre de 2016, tandis que les crédits entre particuliers enregistraient une augmentation de 27% de trimestre à l’autre. 4 000 entreprises, en hausse de 16%, se sont tournées vers les plateformes de crédits entre particuliers au cours de la même période.

 

Le prêt entre particuliers au niveau mondial a connu une forte croissance entre 2014 et 2015.

 

Les principaux secteurs qui ont recours au financement alternatif en ligne sont le secteur de fabrication, ingénierie, services aux professionnels et immobilier. il existe des types de financement alternatif qui sont spécifiques au secteur immobilier et qui ont connu une croissance remarquable. Il existe des modèles exclusifs de financement alternatif de l’immobilier qui ont également observé une poussée de leur croissance.

 

Qu’est-ce que le prêt entre particuliers ?

Les plateformes de crédits entre particuliers fonctionnent en mettant directement en relation les emprunteurs et prêteurs, uniquement des particuliers, sans l’implication d’une institution financière traditionnelle comme la banque pour jouer le rôle d’intermédiaire. Les intérêts prélevés par les créanciers particuliers sont plus élevés que ceux des banques à cause du risque de défaut de prêt.

 

Cependant, les plateformes de prêt entre particuliers affirment évaluer la solvabilité des emprunteurs et les poursuivre pour garantir le remboursement au nom des prêteurs. Certaines plateformes de prêt entre particuliers retiennent des dispositions pour l’intérêt des prêteurs sur les dettes douteuses.

 

Les plateformes de prêt entre particuliers s’appuient sur un système de notation de crédit semi-automatisé obtenu à partir des données non conventionnelles. Même si les données sont parfois limitées aux renseignements des agences d’évaluation du crédit, ces plateformes sont capables d’évaluer le risque de crédit contrairement aux banques. A l’opposé des prêts à la consommation entre particuliers, la souscription nécessite un pouvoir totalement discrétionnaire pour prendre une décision.


Mode de fonctionnement

 

  • Modèle de prêt

Les plateformes de prêt entre particuliers comme Kabbage prêtent à partir de leur propre fonds pour assumer le risque de crédit.
Les plateformes de prêt entre particuliers comme Lending Club mettent en relation les créanciers et les emprunteurs sans engagement d’un moindre risque de crédit.
Les plateformes de prêt entre particuliers hybrides comme OnDeck apportent une petite part du crédit accordé par les investisseurs.

 

  • Modèle de décaissement

Flux médiatisé : les plateformes de prêt entre particuliers jouent un rôle de médiateur en collectant des fonds auprès des investisseurs et les prêtent ensuite à l’emprunteur. Ils peuvent également assurer les créances irrécouvrables.
Flux direct : les plateformes de prêt entre particuliers facilitent les transmissions directes des fonds entre investisseur et emprunteur.

 

  • Résultats

Le prêt entre particuliers offre une échéance du prêt non garanti de 3-18 mois, des lignes de crédit renouvelables pour la constitution d’un fonds de roulement et une avance de fonds pour les marchands en cas d’insuffisance ponctuelle de liquidité.


D’où proviennent les fonds pour le crédit ?

Les prêts entre particuliers sont basés sur l’intérêt des investisseurs sur le risque en débloquant des fonds pour financer les PME et les start-ups. En son début, ce sont les investisseurs particuliers qui utilisaient les prêts entre particuliers. Mais de plus en plus de prêteurs institutionnels accordent des prêts par le biais des prêts entre particuliers. Les institutions de prêts sont généralement constituées des fonds spéculatifs, des fonds de pension et des gestionnaires d’actifs. Les plateformes de prêt entre particuliers segmentent les demandes de prêts en fonction du risque de crédit, et les plus risqués sont laissés aux investisseurs institutionnels.

 

Quels avantages pour les PME et les start-ups ?

 

Le prêt entre particuliers offre de nombreux avantages pour les PME et start-ups. Les plateformes permettent une demande de prêts, un traitement et un décaissement plus rapides. Elles sont également plus pratiques surtout lorsque les banques ne peuvent ou ne veulent pas octroyer un prêt pour différentes raisons. Autre avantage du prêt entre particuliers est l’absence de garantie recueillir des fonds. Les PME et les start-ups qui disposent d’une trésorerie stable peuvent recevoir des prêts même en absence d’une garantie tangible.

 

Les principales plates-formes de prêt entre particuliers

  1. Zopa

Pays : Royaume-Uni

Lancement : 2005

Montant prêté à ce jour : < 1 600 000 000 £

Nombre de prêteurs actifs : 50 000

Frais de montage de dossier : 0-2%

Profil des emprunteurs : propriétaires

Chiffre d’affaire annuel moyen de l’emprunteur : 30 000 à 40 000 £

 

  1. Ratesetter

Pays : Royaume-Uni

Lancement : 2010

Montant prêté à ce jour : < 1 000 000 000 £

Nombre de prêteurs actifs : 33 000

Frais de montage de dossier : en fonction de l’emprunteur

Profil des emprunteurs : particuliers, entreprises, promoteurs immobiliers

Montant du prêt : 25 000 – 300 000 £

 

  1. Funding Circle

Pays : Royaume-Uni

Lancement : 2010

Montant prêt à ce jour : < 1 400 000 000 £

Nombre de prêteurs actifs : 46 900

Frais de montage de dossier : 2-5%

Profil des emprunteurs : entreprise bien établie

Chiffre d’affaire annuel moyen de l’emprunteur : 50 000 – 600 000 £

Montant du prêt : 5 000 – 1 000 000 £

Durée du prêt : 1-5 ans

 

  1. Lending Works

Pays : Royaume-Uni

Lancement : 2014

Montant prêté à ce jour : 21 500 000 £

Nombre de prêteurs actifs : 1 250

Frais de montage de dossier : en fonction du prêt

Profil des emprunteurs : propriétaires

Chiffre d’affaires annuel moyen de l’emprunteur : 33 945 £

Montant du prêt : 5.759 £

Durée du prêt : 39 mois

 

  1. LeadInvest

Pays: Royaume-Uni

Lancement : 2013

Montant prêté à ce jour: 700 000 000 £

Nombre de prêteurs actifs: 3 000

Frais de montage de dossier : en fonction de l’emprunteur, du prêt et de la garantie

Profil des emprunteurs : Propriétaires et développeurs à la recherche d’hypothèques à court terme pour l’achat, la  construction ou la rénovation de biens immobiliers

Montant du prêt : 600 000 £

Durée du prêt : 7-8 mois

 

  1. Lending Club

Pays : Etats-Unis

Score minimum de crédit : 660

Temps d’approbation : 7 jours en moyenne

Montant du prêt : 5 000 à 300 000 $

Frais de montage de dossier : 1-5%

TAEG : 6,48 – 29,99%

Conditions de prêt : 1-5 ans

 

 

  1. Prosper

Pays : Etats-Unis

Score minimum de crédit : 640

Temps d’approbation : 7 jours en moyenne

Montant du prêt: 2 000 à 35 000 $

Frais de montage de dossier : 1-5%

TAEG : 6,73 – 35,36%

Conditions de prêt : 3-5 ans


Étant donné que les PME et les start-ups sont des créatrices d’emplois massifs au Royaume-Uni, la pérennité de leur activité garantit la santé de l’économie. Ainsi, les plateformes de prêt entre particuliers sont des acteurs majeurs pour assurer la survie des PME et start-ups au Royaume-Uni actuellement, mais pour les années à venir.